03/07/2004

mood

c'est quoi ce bordel? j'arrête pas de chialer ces temps-ci c'est une horreur! moi qui adorais être seule avant, maintenant, dès que y'a plus personne à l'horizon, je sais plus quoi faire, je suis toute perdue, je tourne en rond, j'ai limite peur, j'appelle les gens pour ne rien leur dire, j'ai même pas faim (dingue!)... et je chiale :s


Ca fait déjà un bout que je me suffisC'est pas vrai mais pour être fort c'est ça que je me dis
Quoiqu'il arrive il faut que je reste dans mon rôle
Quoiqu'il arrive il faut pas que je perde mon contrôle
Je pense à moi et à voir le reste du monde
Car avec les années je me suis rendu compte
Que si c'est pas moi se sera personne
Pas moi ni toi ni personne
Ici-bas c'est chacun pour soi
Pour les pauvres et fiers solitaires comme moi
Quand je pense à ma vie
Seul face à mes nuits
Chaque jour qui se lève me dit que
Je suis seul au monde
Y a rien à faire, je suis seul au monde
Je peux plus me taire, je suis seul au monde
Je me sens seul au monde



j'veux un gros câlin moi... :'(

13:05 Écrit par m@ry* | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

t'inquiète... Quand t'auras tout plurer ton coeur sera tout désècher, dur comme de la pierre et la plus rien ne t affectera et tu fera plein de poste rigolo et debile tout le temps... ;-)

Mouais, en fait c'est tout moi que je decris là... :( je reviens je vais pleurer un peu :'(

Écrit par : PaKaL | 03/07/2004

aaahhhh .... un calin , oui mais un gros alors ....

Écrit par : teddy | 03/07/2004

T'inquiètes Ça s'passe boul'vard Haussman à cinq heures
Elle sent venir une larme de son cœur
D'un revers de la main elle efface
Des fois on sait pas bien c'qui s'passe

Pourquoi ces rivières
Soudain sur les joues qui coulent
Dans la fourmilière
C'est l'Ultra Moderne Solitude

Ça s'passe à Manhattan dans un cœur
Il sent monter une vague des profondeurs
Pourtant j'ai des amis sans bye-bye
Du soleil un amour du travail

Pourquoi...

Ça s'passe partout dans l'monde chaque seconde
Des visages tout d'un coup s'inondent
Un revers de la main efface
Des fois on sait pas bien c'qui s'passe

On a les panoplies les hangars
Les tempos les harmonies les guitares
On danse des étés entiers au soleil
Mais la musique est mouillée, pareil

Écrit par : Fun | 04/07/2004

Fun t'es qui?

très beau texte, d'où qu'il vienne... merci...

Écrit par : m@ry* | 04/07/2004

parfois.. ..c'est quand t'es avec les gens que tu te sens le plus seul.Enfin pour moi c'est comme ca.
Mais chuis bien aussi ds mon appart tout seul..mais parfois t'a envie de dire à tout le monde que tu vas (pas) bien, que la balance est decendue ou que y a plus de pile à la telecommande. Alors parler a son frigo une heure ca va mais 4 jours, non et la tu dois trouver qqun.

Je suis la.

Tout pareil. San m'approprier tes larmes ni les copier.

Mais pareil.

Mais heureux.

Le text de Fun c'est souchon/voulzy (ils sont inséparables).
"Ultra moderne solitude"

Moi j'aime aussi rajouter:
"Decide donc toi meme d'etre bien d'etre mal"
JJG - Janine Medicament Blues.

++
ZeBn

Écrit par : zebn | 11/08/2004

Les commentaires sont fermés.